angel_by_elenadudina-daqujqb

Bonjour,

Mes rêves  une nuit étaient très forts comme ceux de la veille.  Deux cartes sont sortis pendant l’interprétation avec Michael: la nourriture et l’améthyste,  et elles correspondaient vraiment à mes rêves.  Merci Michael, Merci pour les explications et pour l’incitation à la prise de conscience. 

J’ai compris que je ne dois pas déposer mes capacités sur une étagère et les utiliser de temps en temps,  qu’il n’y a pas de mal à les intégrer dans mon quotidien.

« La vie est un échiquier géant où tout est à sa place,  tu dois apprendre à reconnaître la place de chacun,  le rôle de chacun,  exerce toi en regardant des parties d’échec.  » m’avait dit Michael

Après cela, il m’a invité à aller au château.  Je me suis assez vite détendue , je suis arrivée sur la plage,  il faisait beau je regardais le ciel,  Michael est arrivé,  tracé un cercle très rapidement dans lequel je me suis assise aussi rapidement,  on aurait dit qu’il y a eu une accélération du temps.  Nous étions tous les cinq. 

Je regardais la mer j’écoutais les vagues et je suivais les instructions de respiration de Michael, j’ai vu AVALON s’afficher dans les airs et je me suis retrouvée devant le lac que j’ai traversé pour entrer dans la forêt sombre,  j’étais ma propre lumière,  j’étais fluorescente. Quand je suis sortie de la forêt j’ai vu le château mais le pont était levé.

Prise de panique j’ai demandé à Michael pourquoi ? J’ai marché jusqu’à pont et j’ai dit je veux rentrer chez moi et le pont s’est rabaissé. À l’intérieur il y’avait encore ces gens qui me faisaient des révérences discrètes. Dans la grande cour je voulais prendre les marches comme la dernière fois mais les archanges qui m’accompagnaient m’ont entraîné vers une petite porte qui descendait très bas dans le château jusqu’à cette porte que j’ai ouverte. 

La pièce était rempli de trésors, de gemmes de toutes les tailles,  de perles,  de pièces,  pleins de richesses. Je tenais une petite pierre dans ma main quand une femme très très belle et richement vêtue s’est approchée.

« Qu’est ce que vous faites là ? « 

Surprise je me suis retournée vers la porte mais les archanges n’étaient plus là.

« Tu es arrivée jusqu’ici et tu veux fuir ? « 

Elle parlait doucement,  s’est avancée vers moi, pris la pierre que j’avais fait retomber et en la regardant un peu comme si elle était ailleurs elle m’a dit

« elle est belle n’est-ce pas ? « 

J’ai dit oui de la tête. 

« Ce sont des richesses accumulées de vies en vies,  des richesses que j’ai accumulé, que tu as accumulé. Elle peuvent être d’or,  d’argent et de tous les autres matériaux (la pièce changeait d’aspect à chaque évocation d’un matériau)  mais c’est celle-ci que j’aime (celle avec les pierres), je suis la beauté et la richesse que tu as enfoui en toi parce que tu ne veux pas te montrer tel que tu es ,regarde »

J’ai vu une grosse pierre sombre comme une cage mais  l’intérieur était d’une blancheur incomparable il y’avait une jeune fille assise sur une chaise blanche,  elle me semblait épuisée. L’autre m’a dit:

« c’est la pureté de ton coeur et tu la caches derrière un masque de dureté,  d’agressivité.  Laisse nous sortir d’ici,  laisse ta beauté intérieur et la pureté de ton coeur s’exprimer complètement, tu n’as pas à faire semblant d’être une personne que tu n’es pas »

J’ai pris les deux et nous sommes ressorties.  Arrivée dans la cours,la beauté m’a touché le bras droit et s’est encastrée en moi et la pureté m’a pris la main gauche et s’est installée dans mon coeur.

« C’est allé vite! » me dit Michael ! » Allons y! « 

Je veux rentrer par les airs.

« Ah tu y as pris goût ! » Me dit Gabriel

J’ai déployé mes ailes pour la première fois et nous avons volé jusqu’au lac devant lequel je me suis assise pour revenir à la plage.

C’est incroyable à quel point on arrive à enfouir en nous notre être profond.

Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La peur du temps qui passe

Bonjour,  « Viens, parlons » m’invite Amael  Comment réagir de…