Fiole

Bonjour,

Avec l’aide de Michael un matin au cours de ma méditation j’ai compris où résidait le calme et comment apaiser mon mental.  Sous sa guidance,  j’ai commencé par visualiser des paysages jusqu’à la mer mais j’avais toujours la musique qui persistait dans mon esprit et avec l’aide de Michael je l’ai remplacé petit à petit par le son de vagues.

Michael m’a dit que c’est en me connectant à mon coeur que je me recentre,  que ça ne se passe pas dans la tête.  Quand je me suis calmée, il m’a dit d’ouvrir les yeux de mon esprit,  et j’ai vu la mer.

« Comment est-elle ? « 

Pas très calme mais pas agitée aussi.

J’ai compris qu’elle représente mon état d’esprit. 

« Alors calme le et détends toi. »

J’ai respiré profondément et au bout de deux respirations profondes la mer s’est calmée.

Je voudrais savoir qu’elle était la porté du rêve de cette nuit. 

« Va au lac de cristal. « 

Le lac clair ? Pourquoi tu ne me réponds pas toi?

« Parce-que je suis là pour t’aider mais tu dois parfois trouver le chemin pour tes réponses,  va au lac de cristal. « 

J’ai fermé les yeux et je me suis retrouvée dans le clairière de Merlin et Viviane.  Elle est venue vers moi.

« Mon enfant que fais-tu là ? « 

Je voudrais aller au lac de cristal. 

« Comment te sens tu? Tu dois prendre soin de toi va au lac je te verrai tout à l’heure. « 

J’ai croisé Merlin à qui j’ai dit bonjour et je suis entrée dans la grotte,  connaissant le chemin,  je suis allée directement à la bibliothèque.  Merlin est ré-apparu dans la pièce et m’a adjoint à regarder dans le lac. J’ai vu le paysage habituel empli de cette lueur dorée sur lequel apparaissaient des chemins.  Un chemin vert au milieu de chemins rouges et à certains endroits les chemins rouges chevauchaient le chemin vert mais lui ne changeait pas de cap et filait tout droit.  J’ai donc compris de quoi il était question.

« Continue d’avancer droit sur ton chemin,  il arrivera que d’autres le croisent quels qu’ils  soient mais toi reste fidèle à ton chemin et tu ne te perdras jamais. Aies confiance. Étudie le pouvoir des mots, » a -t-il rajouté quand j’ai quitté le lac des yeux. 

« J’ai vu sur un étagère le mot Velmanntus, des souvenirs de mon rêve sont remontés.  Chaque lettre a son pouvoir quand tu les associes tu pratiques la magie et c’est dans la confiance que réside le pouvoir.  Tu peux connaître des mots puissants mais si tu manques de confiance en toi,  ils seront sans effet.  Soccate. « 

Puis nous sommes sorties de la bibliothèque, en traversant la salle, j’ai regardé le tube par lequel j’étais arrivée là pour la première fois et Merlin m’a demandé si je voulais repasser par là.  J’ai vigoureusement refusé la proposition. 

Arrivée dans la clairière,  Viviane a dit maccere raccere,  tout est dans la confiance. Tu es fille de la nature,  tu peux donc lire dans la nature de quoique ce soit, va maintenant, elle m’a donné un baiser sur la joue droite que j’ai ressenti . 

J’ai fermé les yeux et je me suis retrouvée au bord de la mer en compagnie de Michael.  Il me regardait. 

J’ai compris,  lui ai-je dis. Je ne peux pas empêcher les gens de faire leur oeuvre mais si je reste sur mon chemin alors je ne me perdrais pas. Donne moi un signe de ta présence Michael,  c’est comme dans une relation on sait que l’autre nous aime mais on aime bien qu’il nous le redise.  J’ai peur d’être devenue trop confiante,  je veux me rassurer que tu es toujours bien là.

« 48. Maintenant rentre. »
J’ai regardé 48 chez les puissances et c’est l’archange Mihael et ses attributions m’ont confortés dans le fait que c’est le signe que je comprends.

On a souvent l’habitude de d’utiliser les mots quels qu’ils soient mais on oublie qu’ils ont une vibration et selon l’impulsion qu’on leur donne ils peuvent créer tout comme détruire.

Belle journée

3 Commentaires

  1. Fleur

    25 juin 2019 à 11 h 15 min

    Bonjour Liliane,

    Je te remercie pour ta réponse,
    Je te souhaite une belle semaine,

    Bisous, bisous, bisous

    Répondre

  2. Fleur

    21 juin 2019 à 8 h 51 min

    Bonjour Liliane,

    Est-ce que tu sais ce que je peux faire pour passer de la tête au cœur ? Un fil, une porte ?
    Je reste bloquée au mental, je n’arrive n’y à entrer dans mes « visions » ni à lâcher pour me répendre plus largement qu’au niveau des yeux et du crâne.

    Merci !
    Bises

    Répondre

    • jaoni

      23 juin 2019 à 21 h 23 min

      Coucou Fleur,
      Je comprends ce que tu vis, ça m’arrive souvent quand je suis préoccupée. On se dit méditer ça aide à se calmer mais en fait il faut déjà comprendre pour qu’elle raison on n’est pas calme.
      Alors je vais te proposer d’écrire ce qui te pèse actuellement aussi futile soit la chose.
      Quand on arrive pas à atteindre le cœur en méditation, c’est parce que le mental tourne à plein régime, il faut commencer par décongestionner.
      Quand tu auras écrit, demande à être apaisée de ce qui te dérange et réessaye de méditer.
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le mal être ambiant

Bonjour,  « Ce groupe auquel tu as demandé l’adhésion ne te plaît pas tan…